Souvenir de l'Amicale Orphéonique - Orgueil (82)

Skip Navigation Links
Skip Navigation Links

Au début du 20ème siècle les animations dans les villages étaient nombreuses, tout était prétexte à faire la fête. Et pour réussir une fête il faut des musiciens. La plupart des villages avaient donc une école de musique, un professeur de musique, une fanfare, une harmonie, un groupe musical, un Orphéon ou une association organisant des fêtes et spectacles musicaux.

L'Amicale Orphéonique d'Orgueil travaillait en lien avec l'Ecole publique et les anciens élèves de l'école publique d'Orgueil. Comme le montre les deux programmes ci-dessous, "Fête scolaire du 13 avril 1925" et "Fête scolaire du 5 Avril 1926", cette amicale organisait des spectacles assez importants.

 

1925 recto  1925 verso  1926 recto  1926 verso 

L'Amicale Orphéonique d'Orgueil avait un chant, le "CHANT de l'AMICALE", chanté par l'Orphéon lors des fêtes et spectacles. Ce chant à la gloire du village d'Orgueil et à son école peut être considéré comme le chant du village. Il a été écrit en octobre 1924, les paroles sont de Monsieur RIGAL et la musique de Monsieur L. PY.

CHANT de l'AMICALE

Refrain (pour les 1er, 2e, 3e et 5e couplets)

Cité d'Orgueil, O Terre Bien aimée,
Dont on ne sort que l'Ame en deuil,
de tes enfants toujours aimée
Tu resteras la bien nommée
Orgueil ! Orgueil ! Toujours Orgueil !

1er Couplet

Orgueil n'a pas d'imposantes montagnes;
Elle n'a pas les flots de l'Océan;
Mais le printemps tapisse ses campagnes,
le Tarn joyeux la berce souriant.
Les doux refrains de ses chants populaires
Vibrent dans l'air à toute heure du jour,
Nous répétant qu'on doit sur notre terre
Faire alterner le Travail et l'Amour.

2me Couplet

Pourquoi tes fils iraient courir le monde
Lorsque chez eux se révèle un trésor !
Quel parc fameux vaut votre moisson blonde !
Quel beau palais prime nos grappes d'or !
Puis le joyau de nos vignes joyeuses,
Cherchez le donc à travers l'Univers.
Trouverez-vous plus belles vendangeuses
Sous la paillole au sein des pampres verts !

3me Couplet

Des travailleurs toujours terre promise
Tous les espoirs, Orgueil, te sont permis !
L'Ancient Couvent qui fonda son Eglise
Te consacra digne du Paradis.
Le Ciel souscrit à ce choix méritoire
Et c'est pourquoi sur ton divin terroir
Il fit pleuvoir, nous raconte l'histoire,
Mille astres d'or dans les brumes du soir.

4me Couplet

Par dessus tout, vénérons notre école,
Rappelons-nous ses premières leçons,
La grande salle où constamment s'envole
Le rêve d'or bercé par des chansons.
Sur ses vieux bancs nous fûmes tous des frères,
L'on s'y sentait du malheur abrité ;
Jeunes et vieux, Jurons de coeurs sincères
De conserver cette fraternité.

Refrain (Spécial au 4ème Couplet)

Nous souvenant de cette heure passée,
Que l'on regrette l'âme en deuil,
Elevons tous notre pensée,
Chantons l'Ecole bien aimée
Qui nous a fait chérir Orgueil !!


5me Couplet

Divin Orgueil, pour mieux chanter ta gloire
Notre Amicale entonne ses refrains.
Elle s'applique à remettre en mémoire
Les airs aimés fredonnés des Anciens.
Avec "Honneur et Travail" pour égide,
De la beauté restant toujours épris,
Enfants d'Orgueil, que l'Amitié nous guide,
Tout pour la France et notre beau pays !!

Vous vous installez à Orgueil ? Consultez la page Nouvel Habitant

La météo locale

Un plan du village

Venir à Orgueil ? Consultez Google Maps


pour contacter le webmestre
 

Infos légales