Histoire de la construction du monument aux morts

Skip Navigation Links
Skip Navigation Links

 

Un peu d'Histoire ... Aux enfants d'Orgueil

Extrait du bulletin municipal d'information du village d'Orgueil, Janvier 2005

Création d'un monument aux morts

Séance du 29 Mai 1919

L’an mil neuf cent dix-neuf, le 29 Mai, le Conseil municipal de la commune d’Orgueil, dûment convoqué, s’est réuni à la Mairie, lieu ordinaire de ses séances, sous la présidence de Mr. D’Hulier Jean, Adjoint, faisant fonctions de Maire de la commune d’Orgueil.

Étaient présents : Messieurs, Vigouroux Adrien, Laugé Jules, Guirguy Baptiste, Carmes Etienne, Lauzeral Jean-Marie et d’Hulier Jean.
Absent : Mr. Lescure Jacques.
Monsieur Guirguy Baptiste a été désigné comme secrétaire.
...
Le Conseil Municipal désireux de commémorer les Enfants d’Orgueil morts pour la France, vote en principe l’élévation d’un monument en leur honneur, et décide de l’édifier au cimetière de la commune, au moyen du produit d’une souscription publique et de ressources votées par l’assemblée municipale.

A sa création le monument aux morts était situé au centre du cimetière

Séance du 22 juin 1919

L’an mil neuf cent dix-neuf, le 22 juin, le Conseil municipal de la commune d’Orgueil, dûment convoqué, s’est réuni à la mairie, lieu ordinaire de ses séances, sous la présidence de Mr. D’Hulier Jean, Adjoint, faisant fonctions de Maire de la commune d’Orgueil.

Étaient présents : Messieurs, Vigouroux Adrien, Laugé Jules, Guirguy Baptiste, Carmes Etienne, Lauzeral Jean-Marie et d’Hulier Jean.
Absent : Mr. Lescure Jacques.
Monsieur Guirguy Baptiste a été désigné comme secrétaire.
...
Monsieur le Président expose à l’assemblée que Mme Cougoureux, propriétaire à Lagrange par Beaumarchés (Gers), ayant quitté la commune d’Orgueil, sans espoir de retour, serait disposée à céder, pour le prix de deux cents francs, le caveau de famille qu’elle possède dans le cimetière d’Orgueil. Il fait connaître que les restes inhumés dans ledit caveau ayant été transportés au cimetière de Reyniès depuis déjà longtemps, ce monument reste abandonné et sans emploi ; que l’emplacement qu’il occupe conviendrait parfaitement à l’élévation du monument aux Enfants d’Orgueil morts pour la France.

Le Conseil municipal, considérant 1° : que les six mètres carrés du terrain concédé à Mme Cougoureux, le 26 août 1878, seraient le meilleur emplacement pour édifier le monument commémorant les Enfants d’Orgueil morts pour la Patrie ; 2° : que les matériaux du dit caveau peuvent servir à l’édification du monument projeté, décide d’acquérir le tombeau précité et d’allouer à Mme Cougoureux la somme de deux cents francs, à savoir : 150 frs pour remboursement du prix de la concession (6 m² à 25 frs l’un) ; 50 frs pour la grille qui entoure le mausolée.

Demande à Monsieur Le Préfet une ouverture de crédit de 275 frs, sur les fonds libres de la commune, tant pour achat du monument que pour droit des pauvres, à verser par la commune au Bureau de Bienfaisance, et pour frais divers ; charge Monsieur le Maire de procéder aux formalités nécessaires et décide que la présente délibération, approuvée, tiendra lieu de titre de recette au receveur du Bureau de Bienfaisance, la somme à verser par la commune étant cinquante francs.

Séance du 27 décembre 1920

...

Monsieur le Maire, après avoir fait connaître à l’assemblée que la souscription organisée dans la commune pour l’édification d’un monument aux Enfants d’Orgueil Morts pour la France, a produit la somme de 1600 francs, lui soumet les plans et devis du dit monument, dressés par le sieur Ferrié, tailleur de pierres à Montauban. Il invite le Conseil à donner son avis sur ces documents et le cas échéant, l’autoriser, à titre de Président du Comité, à traiter de gré à gré avec cet entrepreneur pour la réalisation de ce projet, dont le coût s’élève à 2770 frs.

Le Conseil municipal, ouï l’exposé qui précède, après avoir pris connaissance des plan et devis ci-dessus visés, les approuve dans toute leur étendue et autorise Monsieur le Maire, Président du Comité, à traiter de gré à gré pour l’exécution de ce travail, avec Mr. Ferrié, tailleur de pierres à Montauban.

Dit que le montant de la souscription, soit 1600 francs sera versé à la caisse du Trésorier pour servir à l’édification du monument et que le complément de la somme nécessaire à la dépense totale, soit 1200 francs sera réalisé à l’aide d’un emprunt remboursable par une imposition extraordinaire qui figurera au budget primitif de 1921 et suivants, et sera versée au Trésorier.

Déplacement du Monument aux Morts

Séance du 12 juillet 1963.

L’an mil neuf cent soixante-trois, le douze juillet, à 21 heures trente, le Conseil Municipal légalement convoqué s’est réuni à la Mairie en séance publique, sous la présidence de Mr. Cougoureux André, Maire. Tous les membres étaient présents.

Mr. Laffon Jean a été élu secrétaire.
...
Le monument sera placé à l’angle de la route de Fronton, devant la Mairie. Les travaux de ruissellement du terrain s’effectueront prochainement et le transfert est prévu pour le printemps 1964.

...

Séance du 29 Février 1964.

L’an mil neuf cent soixante-quatre, le vingt neuf février à 21 heures, le Conseil Municipal légalement convoqué s’est réuni à la Mairie, en séance publique, sous la présidence de Mr. Cougoureux André, Maire.

Tous les membres étaient présents, sauf Mrs Fauconié, Malfré, Négrié et Moisset excusés.
Mr. Laffon Jean a été élu secrétaire.
...

Le Conseil donne son accord sur les travaux et le transport du Monument, du Cimetière, sur sa nouvelle implantation.

Les travaux sont confiés à Mr. Dagos et le projet établi par les Ponts et Chaussées.

...

Séance du 01 Octobre 1964.

L’an mil neuf cent soixante-quatre, le premier octobre, le Conseil Municipal légalement convoqué s’est réuni à la Mairie sous la présidence de Mr. Cougoureux André, Maire. Tous les membres étaient présents.

Mr. Laffon Jean a été élu secrétaire.
...

Monsieur le Président fait connaître à l’assemblée que, vu l’aménagement de la place, en face de la Mairie, cet endroit serait tout indiqué pour recevoir le Monument aux Morts.
Le Conseil à l’unanimité approuve cette proposition. Ainsi le Monument aux Morts serait bien en vue et embellirait le centre du village.

Le Conseil autorise Monsieur le Maire à s’occuper de cette affaire et lui donne pleins pouvoirs pour signer au nom et pour le compte de la Commune les différents marchés à intervenir.

...

Séance du 28 Novembre 1964.

L’an mil neuf cent soixante quatre, le vingt huit novembre, 21 heures, le Conseil Municipal légalement convoqué, s’est réuni à la Mairie en séance publique sous la présidence de Mr. Cougoureux André, Maire d’Orgueil.

Tous les membres étaient présents.

Mr. Laffon Jean a été élu secrétaire.
...

Les travaux (de déplacement du monument aux morts) sont terminés et la plantation d’arbustes et de rosiers a été confiée à Mr. Salomon André.

...

Séance du 30 juillet 1965.

...

Le Conseil enregistre avec plaisir qu’une subvention de 1400 francs lui a été accordée pour les travaux effectués lors du transfert du Monument aux Morts.

...

"Monument aux Morts" actuellement

Il y a donc plus de 80 ans qu’un monument rend hommage aux enfants d’Orgueil « Morts pour la France ».

Depuis ce temps là, chaque année pour le 08 Mai, le 11 Novembre et la fête du village, la population d’Orgueil, et en particulier la jeune génération, est invitée à se recueillir et honorer ceux dont les noms sont gravés sur le monument.

C’est ainsi que, cette année encore, pour l’anniversaire de l’armistice de 1918 (cf. photo ci-contre), nombreux étaient ceux qui étaient venus à la cérémonie du souvenir.

Après le dépôt d’une gerbe, la lecture du message du ministre des anciens combattants par Mr le Maire, la minute de silence, les enfants de l’école publique accompagnés de leurs enseignants ont chanté (à cappella) la « Marseillaise » sous la direction de Chantal.

Que cette tradition dure pour un indispensable devoir de mémoire, mais que plus jamais la liste gravée sur notre Monument aux Morts ne soit allongée.

Le monument aux morts d'Orgueil compte 22 noms. Pour découvrir ces 22 noms et les informations qui les concernent allez sur la page "Morts pour la France" (cliquez ICI)

 

Vous vous installez à Orgueil ? Consultez la page Nouvel Habitant

La météo locale

Un plan du village

Venir à Orgueil ? Consultez Google Maps


pour contacter le webmestre
 

Infos légales