Actualités du Village d'Orgueil - Tarn-et-Garonne

Skip Navigation Links
Skip Navigation Links

........................................................................

Les voeux du Webmaster

A vous qui visitez ce site internet je vous présente mes voeux les meilleurs pour cette nouvelle année.

2016 a été marquée par des attentats dans notre pays et il semble que les guerres ne font que s'aggrandir dans le monde, souhaitons que 2017 permettra de retrouver du calme et que les populations qui vivent dans des pays en guerre puissent retrouver la paix et que les dirigeants arrivent à contenir leurs ardeurs belliqueuses.

2017 est une année d'élection en France, nous voterons pour élire un nouveau président et une nouvelle assemblée, que le meilleur gagne ... où plutot que ceux qui sont les plus aptes à travailler pour le bien de la nation et de ses habitants l'emportent.

2016 a vu notre village changer de municipalité, la nouvelle équipe municipale va bientôt fêter son premier anniversaire à la tête de la commune, souhaitons leur de réussir à maintenir le cap qu'ils ont pris et à oeuvrer pour le bien commun. Que 2017 soit une bonne année pour notre commune et sa municipalité.

Que 2017 soit une vraie bonne et heureuse année pour tous.

........................................................................

11 novembre 2016 - Cérémonie du souvenir au monument aux morts

Comme chaque année en ce jour de 11 novembre avait lieu à 11h00 une cérémonie du souvenir devant le monument aux morts du village. Chaque année pour le 11 novembre nous avons la présence d'enfants de l'école du village, cette année madame le maire avait préparé la cérémonie avec madame la directrice de l'école et madame le professeur en charges des classes de CM pour que les enfants puissent participer plus étroitement à la cérémonie. Pour cela les enfants du CM2, dans le cadre du programme d'histoire un peu chamboulé pour l'occasion, ont étudié des lettres de poilus et certaines ont été lues pendant la cérémonie. Toujours pour la cérémonie les élèves de CM1 et CM2 ont effectué des recherches sur internet (sur le site Mémoire des Hommes) pour préparer une fiche sur chacun des soldats inscrit sur le monument aux morts du village, il y a 22 soldats inscrits, 21 pour le conflit 14-18 et 1 pour le conflit 39-45. Avec cette fiche les enfants ont participé à l'appel des morts qui se fait lors de la cérémonie : madame le maire a lu le nom de chacun des soldats inscrits sur le monument aux morts et au lieu de juste dire "mort pour la France" avec la foule, un enfant a, pour chaque soldat, dit "mort pour la france" et donné le grade, la date de naissance, la date de décès, l'âge au moment du décès et le département de décès. Ces jeunes gens qui sont inscrits sur le monument ont tout d'un coup été plus présents et beaucoup de personnes de l'assistance se sont rendus compte de leur jeunesse au moment où ils sont décédés.

La muncipalité avait invité les associations, les anciens combattants, les parents d'élèves et toute la population. Plus de monde que d'habitude a répondu à cette invitation et c'est donc une assemblée fournie qui a honoré les morts de notre village.

La cérémonie

Comme on le voit sur l'horloge de l'église nous sommes encore dans la phase de préparation, les gens commencent à arriver, les enfants révisent, les poignées de main et les embrassades précèdent l'échange de nouvelles. Et le monument aux morts bien fleuri attend ...

       

À 11h00 madame le maire prend la parole pour expliquer le déroulement de la cérémonie, tout le monde écoute en se mettant en place et en se regroupant.

   

Madame le maire passe ensuite le micro à monsieur Willy AUTHESSERRE  adjoint délégué à l'école, l'enfance et la jeunesse, qui donne lecture du message de monsieur Jean Marc TODESCHINI secrétaire d'état auprès du ministre de la Défense chargé des anciens combattants et de la mémoire, un message court écouté par tous avec attention.

 

 

Après la lecture du message du secrétaire d'état des enfants de l'école ont lu des lettres de poilus

   

Puis est venu le moment de l'appel des noms inscrits sur le monument aux morts. Pour la première fois, les enfants donnant la date de naissance la date de décès  l'age le grade et le département de décès pour chaque soldat, l'assistance a pu mettre quelque chose de concret face à chaque nom. Ce qui a le plus frappé les gens est l'age de décès : les deux plus jeunes avaient 19 ans et le plus agé 47, 12 avaient entre 20 et 26 ans et seuls 2 avaient plus de 40 ans.

 

A près l'appel des morts pour la France, madame le maire, avec deux enfants de l'école, a déposé une gerbe au pied du monument aux morts, puis une minute de silence a été observée en mémoire des morts de toutes les guerres.

 

Après la minute de silence les enfants ont entonné la Marseillaise reprise par l'assistance. Un peu timide cette Marseillaise mais chantée avec coeur.

 

Après La Marseillaise madame le maire est allée d'un pas décidé saluer le porte-drapeau

puis elle a invité l'assitance à se rendre à l'Orgueil Café pour partager le verre de l'amitié, ... et pour se réchauffer car un petit vent frais a soufflé pendant la cérémonie.

Bravo à tout ceux qui ont préparé cette céréominie : enseignantes, enfants, municipalité et bravo à tout ceux qui sont venus participer à cette cérémonie du souvenir.

Rendez vous est pris pour la cérémonie du 8 mai, espérons qu'elle sera aussi réussie.

........................................................................

Les enfants d'Orgueil morts pour la France - La page de ce site qui leur est consacrée évolue

En cette veille du 11 novembre 2016 la page consacrée aux soldats inscrits sur le monument aux morts du village évolue.

Sur cette page vous retrouvez les noms des soldats qui sont inscrits sur le monument aux morts avec des informations pour chacun (très bientôt chaque soldat aura une page complète avec beaucoup plus d'informations : filiation, profession, adresse, ...) et vous avez maintenant aussi les noms des informations sur les  soldats présents sur le Livre d'Or de la commune et sur les soldats nés à Orgueil mais qui ne sont pas inscrits sur le monument aux morts du village.

Pour information, après la première guerre mondiale, il n'a jamais été donné de règles précises sur les soldats qui pouvaient être inscrits sur un monument aux morts érigé par un commune, en général les communes se sont appuyées sur la loi qui ouvrait le chantier de la constitution d'un Livre d'Or pour chaque commune (livre qui devait être ensuite déposé au panthéon). Pour être inscrit sur le Livre d'Or de la commune le soldat devait être né ou avoir son dernier domicile dans cette commune et avoir la mention Mort pour la France, et il ne devait être présent que sur un seul livre d'or. Mais cela ne s'est pas passé tout à fait comme cela et beaucoup de soldats sont présents sur plusieurs monuments aux morts : celui de leur lieu de naissance, celui où il se sont mariés, celui des communes où ils ont résidé ou travaillé, celui de leur domicile, celui de la commune où ils sont décédés, celui de la commune où vivait leurs parents ou leur épouse au moment de leur décès, celui de la commune proche, ....  La situation a maintenant changé, en effet une loi en 2012 a fixé les règles pour l'inscription d'un nom sur un monument aux morts communal : la personne doit être titulaire de la mention Mort pour la France (ou de Mort pour le service de la Nation), le monument doit être celui de son lieu de naissance ou de son dernier domicile.

Vous voulez en savoir un peu plus sur le monument aux morts du village d'Orgueil, visitez les pages d'histoire qui lui sont consacrées en cliquant ICI. Vous voulez en connaître plus sur un monument aux morts d'un village français visitez le site MemorialGenWeb.

........................................................................

Nos élus

Le 31 janvier 2016 un nouveau conseil municipal est sorti des urnes. Le 7 février 2016 le premier conseil municipal a élu le Maire et les adjoints de la commune. Madame Catherine VILLAIN est devenue le 27e maire de la commune depuis 1792 (voir l'historique des maires et dés élections de notre commune en visitant la page "histoire des élections municipales").  Souhaitons le meilleur à Madame le Maire et aux élus municipaux.

La liste de nos élus est disponible sur le site officiel de la commune : http://www.orgueil.fr/fr/mairie/conseil-municipal.html . Elle est reproduite ci-dessous :

Catherine VILLAIN, Maire

Marc PUJOL, 1er Adjoint délégué aux infrastructures,

Isabelle AGUILAR, Adjointe déléguée à la communication et aux affaires sociales,

Manuel MARCOUX, Adjoint délégué cadre de vie,

Annie ROBERT, Adjointe déléguée aux associations et à l'animation,

Willy AUTHESSERRE, Adjoint délégué à l'école, l'enfance et la jeunesse,

Dominique GASPAR, Conseillère

Yann DREZEN, Conseiller

Virginie GARGALE, Conseillère

Eric CONSTANS, Conseiller

Alexandra PINAUD-VERDIER, Conseillère

André COSTAPERARIA, Conseiller

Isabelle PERRIER, Conseillère

Cédric BARTHES, Conseiller

Aurélie DUTHOO, Conseillère

Jean-Jacques LLORENS, Conseiller

Marie-Elisabeth GUY, Conseillère

Jérôme JOURNET, Conseiller

Christine ESCALETTE, Conseillère

Les élus se sont organisés en groupes de réflexion chargés de mettre en oeuvre les projets pour la commune. Si vous voulez savoir quel élu est dans quel groupe visitez la page du site officiel du village : http://www.orgueil.fr/fr/mairie/conseil-municipal/groupes-de-reflexion-communaux.html

Orgueil fait partie de la communauté de communes CCTGV, 2 élus font partie du conseil communautaire et les élus se sont répartis dans les commissions et groupes de travail. Il existe aussi d'autres organismes extérieurs où la commune doit être représentée et travailler à l'intérêt de tous. Si vous voulez savoir quel élu est le représentant de la commune dans les diverses commissions et les divers organismes extérieurs visitez la page du site officiel du village : http://www.orgueil.fr/fr/mairie/conseil-municipal/delegations-aux-organismes-exterieurs.html . Vous remarquerez que certains représentants sont des employés de la commune (C.N.A.S.).

Il est encourageant de voir que dans les groupes de réflexion et dans les délégations extérieures on trouve des élus des deux listes qui étaient présentes devant les urnes.

........................................................................

Le site officiel du village se met à jour

Orgueil a depuis longtemps un site officiel : http://www.orgueil.fr/fr . Sa mise à jour est en cours. C'est sur ce site que vous trouverez toutes les informations officielles données par la municipalité.

Parmi les informations importantes celle concernant l'inscription pour la rentrée scolaire, si vous avez des enfants qui auront 3 ans révolus cette année ou si vous arrivez dans le village et que vous avez des enfants en age scolaire n'oubliez pas de les inscrire.

........................................................................

Monument aux morts du village : curiosité ou non ?

En cette année de centenaire du début de la Grande Guerre le monument aux morts du village a été toiletté, les employés communaux l'ont nettoyé et il a repris des couleurs que le temps, les frimas et la pollution lui avaient enlevées. C'est l'occasion de mettre en avant une particularité de ce monument, particularité rare dans notre département.

Pour certains c'est une erreur, pour d'autres c'est une injure aux soldats, pour d'autres encore une source de rires. C'est quoi cette particularité ? Sur le fronton du monument aux morts du village d'Orgueil on lit "Guerre 1914 - 1919", comme vous pouvez le voir sur cette vue rapprochée du monument :

Bien heureusement pour beaucoup de gens cela n'est qu'une curiosité et même pour pas mal ce n'est rien de particulier. Cette inscription est elle un cas unique ? Non, des centaines de monuments aux morts portent l'inscription "guerre de 1914-1919" et il est difficile de dénombrer les ouvrages indiquant "première guerre mondiale : 1914-1919".

Tout d'abord il faut noter que dans les pays anglos-saxons c'est l'inscription 1914-1918 qui est rare, sur les monuments aux morts on trouve le plus souvent l'inscription 1914-1919. Les musées et autres lieux de mémoire indiquent le plus souvent "First World War - 1914-1919", comme le musée du Royal Canadian Regiment (cliquez ICI pour aller sur le site du RCR). Les italiens disent le plus souvent 1915-1919, 1915 car l'Italie est rentrée en guerre en 1915.

Et si en France on a l'habitude de voir 1914-1918 gravé sur les monuments aux morts et plaques commémoratives, beaucoup d'entre eux  portent cette inscription 1914-1919 soulevant dans certains cas les mêmes interrogations que chez nous : "pourquoi diable 1914-1919 ?".

Avant d'essayer de répondre à cette question, donnons quelques exemples de monuments aux morts portant l'inscription 1914-1919 (cliquez sur le nom de la ville ou du village pour voir sa fiche et sa photo), on s'aperçoit vite que le monument aux morts d'Orgueil n'est pas unique :

Donc notre monument aux morts n'est pas une exception et dans le Pas de Calais ou la Manche peu de gens doivent être étonnés de voir 1914-1919. Donc, ceux qui ont créé le monument aux morts de notre village ont pris la décision de mettre cette inscription et ils avaient leurs raisons. Qu'elles peuvent être ces raisons ?

Dans les pays anglo-saxons la raison la plus souvent indiquée est que les soldats n'ont été démobilisés qu'en 1919 et ont commencé à rentrer au pays en 1919, c'est aussi le cas dans nos départements d'outremer (voir l'explication du monument aux morts de Sainte-Anne (Martinique) en cliquant ICI). Mais c'est bien sûr aussi le cas en France métropolitaine, en effet les fusils et les canons se sont quasi totalement tus le 11 novembre 1918, sauf pour le front d'Orient, mais les soldats n'ont été démobilisés qu'à partir de 1919 et pour les classes les plus jeunes très tard en 1919 et même en 1920.

La démobilisation, le retour au pays, au village, des survivants est donc une première explication possible pour inscrire 1914-1919.

Certains disent que sur certains monuments aux morts on a inscrit 1914-1919 parce qu'il y avait des soldats du village qui combattaient encore en Orient. Le front d'Orient a en effet été ouvert en 1915 et la guerre des Balkans ne s'est arrêtée officiellement qu'en 1919, des soldats français se sont battus et sont morts au combat contre les russes (Russes ou partisans, pas toujours simple de savoir) en 1919. Les combats dans les environs d'Odessa (Ukraine) se sont terminés en mai 1919 mais l'armée d'Orient, devenue Armée de Hongrie, est restée dans les territoires de l'est pendant une grande partie de 1919 et certains régiments intégrés dans l'armée du Danube resteront jusqu'en 1920. Début 1920 une armée constituée de soldats américains, anglais et français s'est d'ailleurs battue avec les russes blancs contre les russes rouges très au nord de Moscou (jusqu'au environ de Mourmansk). En tout cas les combattants morts sur le front d'Orient en 1919 sont morts pour la France pendant la guerre ... 1914-1918 comme l'atteste leur fiche matricule.

Donc le front d'Orient fait que des soldats se sont battus et ont été tués à l'ennemi en 1919, c'est une deuxième explication possible pour inscrire 1914-1919.

Certains disent que sur le monument on a inscrit 1914-1919 parce qu'il y a dessus des noms de soldats morts en 1919. Pour la plupart des monuments 1914-1919 que j'ai regardé ce n'est pas le cas. Sur le monument aux morts d'Orgueil aucun soldat n'est mort en 1919. D'ailleurs on trouve sur certains monuments aux morts des noms de soldats qui sont morts en 1920 ou même plus tard : morts pour la France des suites de blessures pour la plupart. Si la date de décès était une raison pour indiquer la date de fin de la guerre, dans ces villages on aurait inscrit 1914-1920. Non, cette explication ne semble pas trop tenir la route.

Et enfin certains disent que ceux qui ont mis 1914-1919 ont simplement noté les dates officielles du début et de la fin de la guerre. Et oui !  L'armistice de novembre 1918 n'était qu'un armistice, à tout moment chaque partie pouvait décider de reprendre les combats, il y avait juste un délai de 2 jours à respecter. L'armistice signé le 11 novembre était valable pour 36 jours seulement. L'armistice a été prolongé deux fois : le 12 décembre 1918 et le 16 janvier 1919. Le 16 février 1919 il est reconduit pour une durée illimitée. La signature du traité de Versailles met fin aux combats, les soldats peuvent rentrer chez eux, la guerre est finie. Notons cependant que si le 28 juin 1919 à Versailles la France et l'Allemagne ont signé un traité de paix, ce traité n'a été promulgué qu'en janvier 1920. Et la paix avec l'empire Austo-Hongrois n'a été signée que le 10 septembre 1919 (Traité de Saint-Germain-en-Laye). Il faut aussi savoir que la France, par une loi votée le 25 octobre 1919, a déclaré que la date de fin des hostilités était le 24 octobre 1919. La date officielle de fin de la première guerre mondiale pour la France est le 24 octobre 1919. Les livres d'or des communes (livres d'or du ministères des Pensions) devaient recenser tous les morts entre le 2 aout 1914 et le 24 octobre 1919.

Donc pour ce qui est des dates officielles, la première guerre mondiale est la guerre de 1914-1919. Un explication très plausible pour l'inscription 1914-1919 sur certains monuments aux morts.

Pour la grande majorité des français la première guerre mondiale est, et a été, la guerre 14-18. Ces dates sont rentrées dans les esprits et dans l'esprit collectif. Et même si des soldats se sont battus et sont morts après le 11 novembre 1918, la signature de l'armistice a été un soulagement pour des centaines de milliers de familles : mon mari, mon fiancé, mon fils va rentrer bientôt, il ne risque plus rien. Malheureusement il rentrera bien tard et quelques fois ne rentrera pas. Mais que ces deux dates 1914 - 1918 soient devenues les dates de la première guerre mondiale n'empêche absolument pas que la première guerre mondiale est la guerre 14-19.

Vous voulez en savoir un peu plus sur le monument aux morts du village d'Orgueil, visitez les pages d'histoire qui lui sont consacrées en cliquant ICI. Vous voulez en connaître plus sur un monument aux morts d'un village français visitez le site MemorialGenWeb.

........................................................................

Le centenaire de la première guerre mondiale : devoir de mémoire et généalogie

Pour le centenaire de la première guerre mondiale beaucoup d'expositions, de films, de débats ont été proposés au public.

Ceux qui ont parcouru ce site savent que la municipalité honore ses enfants morts pour la patrie à chaque fête votive, le 11 novembre et le 8 mai et qu'il y a quelques années le bulletin municipal avait consacré plusieurs pages à l'histoire du monument aux morts du village et il avait été recherché des informations sur ces enfants d'Orgueil dont les noms sont lus lors de chaque cérémonie de commémoration du 11 novembre (pour l'histoire du monument aux morts cliquer ICI et pour les détails sur les soldats inscrits sur le monument cliquez ICI).

Des bénévoles réunis dans l'association ACAM-Mémorial (Association des Contributeurs et Administrateurs du site mémorial) gèrent le site internet MémorialGenWeb qui depuis des années met en ligne la liste des noms qui sont gravés sur les monuments aux morts, les plaques commémoratives, les livre d'or, les documents, les cimetières et nécropoles, et autres plaques d'églises ou de temples. Grace à des milliers de bénévoles la très grande majorité des monuments aux morts et plaques concernant la première guerre mondiale est en ligne (et même les nécropoles nationales, certaines avec des milliers de noms). Depuis plusieurs mois les bénévoles s'activent pour essayer de compléter un maximum des fiches de ces soldats qui sont mis à l'honneur sur des monuments. Et oui !! grace au site MemorialGenWeb beaucoup de familles interpellées par les commémorations du centenaire de 1914 peuvent retrouver facilement plein d'informations sur leurs ancêtres morts pour la France, Mémorial-GenWeb met en ligne plus de 3.000.000 de fiches de soldats établies à partir de plus de 74.000 monuments aux morts, plaques commémoratives et monuments commémoratifs. Chaque fiche du site Mémorial-GenWeb donne le nom, le prénom du soldat et quand l'information a été trouvée elle donne aussi son numéro matricule, sa date et son lieu de naissance, sa date et son lieu de décès, la date et le lieu de transcription du décès, l'endroit où il repose, en paix, et éventuellement ses parents et ses décorations. Vous pouvez accéder au site Mémorial-GenWeb en cliquant sur cette adresse : http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/index.php  . A ce jour le site Mémorial-GenWeb est le seul site à proposer un relevé des monuments aux morts et autres mémoriaux avec autant de détails.

Il reste encore beaucoup de fiches de soldats à compléter, si vous avez dans vos archives familiales des informations sur un combattant mort pendant une guerre n'hésitez pas à compléter sa fiche si elle est présente sur le site Mémorial-GenWeb. Si vous ne trouvez pas sa fiche ou si vous ne voyez pas trop comment la compléter n'hésiter pas à me contacter (en bas de la page vous avez un bouton pour m'envoyer un mail).

Les bénévoles de l'ACAM utilisent beaucoup de sources pour compléter les fiches des soldats : archives départementales, fiches matricules, livres, journaux de marhges des régiments, historique des régiments et la source première d'information provient de la base Mémoire des Hommes, une base et un site internet gérée par le SGA (Secrétariat Général pour l'Administration, ministère des Armées), ce site Mémoire des Hommes est très intéressant : http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr

........................................................................

ADSL Internet Haut Débit

Le central téléphonique qui couvre le village d'Orgueil permet de disposer de l'ADSL, du Re-ADSL, de l'ADSLS2 et de l'ADSL Max et est compatible avec des offres de dégroupage et ADSL nu.

Cependant la plupart des maisons de la commune sont situées loin du central téléphonique, ce central est en effet situé à Labastide-Saint-Pierre, aussi ne pas espérer avoir du très haut débit, la moyenne du débit descendant sur la commune devant être entre 3 et 5 Mbit/sec. Certaines maisons ne peuvent d'ailleurs pas espérer plus de 512 Kbit/sec. Quelques rares points de la commune sont limites pour l'ADSL et peuvent se voir refuser un abonnement même par Orange du fait de la faiblesse de la ligne et de la distance avec le central.

Le central est compatible avec une offre ADSL nu, c'est à dire à un abonnement uniquement ADSL sans abonnement téléphonique classique : Orange, 9telecom, Alice, Club Internet et d'autres proposent cet abonnement. Il est maintenant possible d'avoir une offre dégroupée auprès de certains opérateurs. Avant de souscrire à certaines offres alléchantes vérifiez que vous êtes bien éligibles à toutes les options et que le commercial qui vous fait l'offre n'est pas en train de vous vendre l'impossible. Pour cela vous pouvez utiliser le site de Degrouptest ou le site de Ariase ou le site de Zoneadsl (il y en a d'autres) . Si vous désirez vous abonner auprès de Free, vérifiez de préférence sur le site de Free si votre ligne est éligible. Certains FAI peuvent aussi avoir des possibilités qui n'apparaissent pas sur ces sites et il faut donc les contacter. Pourmesurer le débit de votre ligne vous pouvez aussi utiliser le site Speedtest.

Le site Degrouptest vous donne la distance entre votre domicile et le central téléphonique et une estimation du débit maximum que vous pouvez obtenir ainsi que les diverses options que peuvent vous proposer les FAI. Il est à noter que Degrouptest connait l'ensemble des noms de rue du village ce qui permet d'avoir une bonne vision de ce que vous pouvez avoir comme débit. Rien ne sert de choisir un "débit max" quand on ne peut avoir plus de 2MBits/sec de débit, cela peut même empêcher le fonctionnement de certaines "box". Il se peut que le résultat soit erroné car il dépend des informations fournies sur le central, mais dans l'ensemble les résultats pour notre commune semblent fiables.

Le site Ariase vous donnera une courbe de l'affaiblissement de votre ligne, utile pour savoir si votre débit est bon ou pas.

Par exemple le site degrouptest indique que personnellement je peux espérer disposer d'un débit descendant de 5,12 Mbit/sec (autrefois le débit max estimé était de 3849Kbit/sec ce qui est plus cohérent avec mes résultats et sur ce qu'indique la box) et que l'affaiblissement théorique de ma ligne est de 47,309 Db. L'atténuation descendante de ma ligne est supérieure (entre 54 et 56 Db) du fait très certainement de la ligne aérienne qui est très ancienne et le débit maximum (vu de la box) est de l'ordre de 3800 Kbit/sec.

Quand la vitesse est vraiment très basse et si le test est effectué sans aucune activité parasite (il faut être certain que vous n'avez pas une mise à jour qui se charge ou un autre PC qui travaille), la meilleure solution est d'arrêter la box et de la redémarrer après avoir attendu une vingtaine de secondes, 9 fois sur 10 cela remet les choses en ordre. Dans quelques rares cas le problème peut être dans votre installation et nécessitera de re-initialiser la box ou de changer les filtres ADSL ou les divers cables, le diagnostic n'est jamais simple.

Nous avons pas mal d'orages, il est recommandé de débrancher totalement la box pendant les orages et il est indispensable de connecter la box sur une prise para-foudre même si le support des FAI indique souvent qu'avoir des prises para-foudres provoque des soucis de performance.
Les coupures de courant, même les micro-coupures, peuvent avoir des conséquences sur l'installation et peuvent endommager la box. Et nous avons de plus en plus des ces coupures. Evidemment pour ceux qui n'ont un téléphone que via une box cela est embétant. Pour éviter les problèmes il faudrait avoir une installation avec des prises para-foudre professionnelles et un système d'alimentation avec un onduleur.

 

Vous vous installez à Orgueil ? Consultez la page Nouvel Habitant

La météo locale

Un plan du village

Venir à Orgueil ? Consultez Google Maps


pour contacter le webmestre
 

Infos légales